Cuisine d'une femme de prof

24 juin 2012

Pour les dégoûtés du fenouil

Je déteste le fenouil. L'odeur du fenouil fraîchement tranché sur mes mains m'écoeure à un point que vous n'imaginez pas.

Il y a 5 ans, j'avais acheté au marché un gros bulbe de fenouil. J'avais le goût du risque. J'en avais fait quelque chose qui nous avait laissé un bon souvenir, mais je n'avais jamais retenté l'expérience.

Vendredi soir dans mon panier AMAP, j'ai découvert deux bulbes de fenouil. Grincements de dents.

Mais ma mémoire n'était pas courte. Avec un peu de courage je me suis lancée ce matin dans une délicieuse purée de pommes de terre et de fenouil.

 

DSCN4502

Qu'est ce qu'il nous faut ?

2 bulbes de fenouil

 Plusieurs belles pommes de terre, autant qu'il en faut pour rassasier tous les estomacs.

40 g de beurre

2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse


A vos casseroles!

Laver les bulbes de fenouil. Oter les extrémités et les trognons, les couper en quatre et les faire cuire dans de l'eau bouillante salée pendant 20 minutes.
Eplucher les pommes de terre, les couper en cubes et les faire cuire dans l'eau salée.

Une fois le fenouil cuit, bien l'égoutter et le remettre dans une casserole avec 10 g de beurre, pendant 5 minutes. Mixer, avec un presse-purée ça marche bien.
Une fois les pommes de terre cuites, les égoutter et leur réserver le même sort qu'au fenouil: au presse-purée.
Dans une casserole, mélanger les deux purées, ajouter la crème, le reste du beurre et le poivre. Réchauffer et déguster! Doux, onctueux, le goût du fenouil est là, mais en demi-teinte grâce à la pomme de terre... Quand on hait l'anis, ça passe quand même formidablement bien.

Deux bonnes nouvelles : c'est pas cher-pas cher (comme toujours ici) ET bon pour toute la famille. A 15 mois manifesitement, on en raffole ;) (bon à 5 ans un peu moins, mais à 5 ans on est difficiles... par principe.)

Posté par Mam Solo à 18:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


07 décembre 2011

Des carottes confites

J'ai dans mon frigo un stock assez impressionnant de carottes qui roupillent dans leur bac en attendant d'être cuisinées. Mon problème, et c'est un problème quand on a chaque semaine des paniers AMAP, donc de saison, c'est que les carottes et moi, ça fait 3. Peut-être même 4. Je déteste les carottes vichy, ça me rappelle la cantine. Cuites tout court, je préfererai me couper une jambe que d'en manger un kilo.

Râpées, c'est sympa, surtout avec de l'estragon et du vinaigre balsamique. Mais c'est la croix et la bannière de tout laver à chaque fois. Rien que d'y penser, ça me fait renoncer.

La solution la plus simple, c'est le croque carottes mayonnaise, avec une mayo maison idéale pour notre cholestérol. Hum. On s'en gave assez souvent, c'est qu'il ne faut pas les perdre, ces jolies carottes (bio, en plus!).

Alors aujourd'hui est un jour à marquer d'une pierre blanche : j'ai trouvé une autre recette pour des carottes, et une bonne recette. Une excellente recette.

Les carottes confites.

Une tuerie.

Je suis sympa, je vous la dévoile, mais soyez gentilles si vous venez dîner à la maison et que je vous les sers, ayez l'air surprises.

1kg de carottes

1 échalote.

2 cuillères à soupe de miel.

1 de vinaigre balsamique.

1 cuillère à soupe de moutarde à l'ancienne.

2 cuillère d'huile d'olive.

Sel/poivre

Epluchez, lavez et coupez les carottes en tronçons. Faire chauffer l'huile, et mettre l'échalote à suer, puis ajoutez les carottes, les faire revenir 5mn.

Ajoutez le miel, la moutarde et le vinaigre. assaisonnez.

Laissez mijoter env. 35 mn

En fin de cuisson, vous pouvez ajouter du curry... et j'ai mis à la moitié de la cuisson des escalopes de dinde coupées en petits morceaux, parce qu'ici on est pas du tout végétariens ;)

 

Posté par Mam Solo à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 novembre 2011

Céleri rémoulade, tout comme chez le traiteur !

Bon. Et si on dépoussiérait un peu ce blog ? vous m'aidez ? :)

 

Dans nos paniers AMAP commencent à arriver toute sortes de courges, mais aussi du céleri rave. Si comme moi vous n'avez pas une grande idée de ce que c'est, photo bonus :

celeri

 

On peut apparemment le cuisiner de toutes les sortes, mais j'ai voulu tester pour cette première fois entre lui et moi, une recette incontournable et dont on raffole : le céleri rémoulade.

Pour savoir comment le préparer (c'est un art), et découvrir la recette,

tadam !

Simplement puisque je n'ai pas de mandoline, mon mixeur a très bien rappé mon céleri, même principe que pour les carottes.

 

"Comment faire une rémoulade de céleri rave à la pomme verte ?" par Truffaut sur maTVpratique.com

Astuce glanée :pour avoir une vraie sauce blanche, comme celle que vous trouvez chez votre traiteur boucher-charcutier, bref pour avoir le VRAI céleri rémoulade acheté tout fait par votre maman, il suffit d'ajouter à la mayonnaise de la crème fraîche. Un peu de vinaigre pour un aspect sauce plus liquide, et hop, in the pocket !

Bon appétit !

(oui je l'avoue, j'ai cuisiné le céleri pour me donner bonne conscience, parce qu'en fait ce soir c'est aussi et surtout : raclette... )

 

31 janvier 2011

THE brioche de la mort

DSCN2644

Incontestablement, la meilleure recette testée. En tous cas en mode mi-MAP mi-main.

Quatre raisons à cela :

D'abord, la recette que voici :

  • 110 ml de lait tiède
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 jaunes d'oeufs
  • 3 cuillères à soupe de sucre en poudre
  • 225 g de farine ordinaire (T 55)
  • 50 g de beurre mou
  • 1/2 cuillère à soupe de rhum blanc
  • 50 g de pépites de chocolat 
  • 1 sachet de levure briochin

On note que les quantités ont nettement diminué par rapport à ma première recette. Ce qui n'est pas pour déplaire au compte au banque de mon prof de mari. Un beurre qui s'évapore en deux brioches, ça fait mal. Et ça coûte cher, le beurre, même quand on prend le premier prix! Idem pour le sucre vanillé, le lait... Bref, recette économique, on est...dans le thème.

Ensuite, la disparition de la fleur d'oranger qui flinguait ma capacité à apprécier pleinement mon travail. Remplacé par du rhum, c'est une question de goût, et vous pouvez tout à fait faire l'inverse.

Egalement, la cuisson. Il est écrit dans la recette de base de la laisser loooongtemps dans un four à 200 et j'ai toujours trouvé des recommandations de chaleur à un minimum de 180°C. Sauf que j'ai un four qui a un programme "brioche" (oui, c'était un signe). Ce programme se règle automatiquement à 160°C. Alors j'ai arrêté de suivre les recettes, j'ai écouté mon four et j'ai laissé ma brioche cuire tranquillement à 160°C, jusqu'à ce que le dorage me paraisse joli. Jusque là ça n'a pas raté, la cuisson était absolument parfaite.

Le dorage enfin, parlons en. Je lis toujours de dorer au jaune d'oeuf. J'avais lu que le lait donnait un aspect brillant.Ni une ni deux j'ai ajouté un chouilla de lait à mon jaune d'oeuf.

Et c'était gagné.

La recette + le thermostat + le dorage = une brioche parfaite. A l'intérieur, comme à l'extérieur. Finie la croûte dure comme du pain. Ici on obtient une croûte fine, comme sur les brioches du commerce.

Ici on obtient...

la perfection !

Pour la méthode en MAP avec le programme "pâte seule" et pour savoir comment tresser une brioche, c'est toujours ici ;)

Vous testez ? :)

14 janvier 2011

Ma première brioche fait-main

Ou plutôt ma première brioche mi-MAP, mi-main!

Avec ma super KenwoodBM210, je fais la pâte à brioche dont j'ai donné la recette ici. Actionnez le programme 8 "pâte seule" qui est fait pour ça.

Je sors ma pâte, je la "dégaze", c'est-à-dire que je la travaille un peu pour jouer à la boulangère.

Puis je l'étale un peu pour avoir  un grand rectangle que je découpe en 3 rectangles de même taille. Je dépose mes pépites de chocolat congelées (pour qu'elles ne fondent pas) au centre des lignes, et je referme chaque bandeau.

Sur une plaque, je pose mes trois bandes, je soude les 3 extrémités et là je joue à la coiffeuse en faisant une tresse avec ma pâte à brioche. Je soude les 3 brins, je les ramène par en dessous, je tapote un peu pour que les 3 bandes se collent bien les unes aux autres.

Je laisse lever 1h, puis j'enfourne pour 20 minutes à 200°

Je sors ma brioche, je la badigeonne avec du beurre fondu... et je la remets au four pour 45 minutes, voire même moins parce que mon four est sur-puissant et qu'il a envie de la cramer...

Un régal... j'en ferai une chaque jour si je ne devais pas penser à mon futur diabète gestationnel ;) et c'est vrai que faire cuire son pain soi-même, à condition de lui donner une forme plus sympathique que la cuve carrée de la MAP, c'est vraiment très agréablee

Note pour plus tard : arrêter d'enfourner et de tourner les talons tout le temps indiqué sur la recette... surveiller sa brioche, ça évite qu'elle ne soit... un peu trop brune.

DSCN2565

A venir si vous le souhaitez : la version de la marche à suivre "avec photos" ?


La meilleure recette de brioche

... que j'ai trouvée pour l'instant !

Dans votre MAP, mettre :

- 3 jaunes d'oeufs battus auxquels vous aurez ajouté précédemment 2 c.à café de fleur d'oranger (1 pour moi seulement, l'odeur de la fleur d'oranger a plutôt tendance à me donner la nausée...) ainsi que du lait pour atteindre 210 ml.

- 1 cac de sel

- 3 cac de sucre

- 2 sachets de sucre vanillé

- 100g de beurre mou en dés

- 375g de farine T45

- 1 sachet de levure briochin

Programme 5, croûte claire, poids 700g...

Zou!

et, en hiver en tous cas, on peut parfaitement programmer cette brioche la veille d'un petit déjeuner. Contrairement à ce qui est écrit dans la notice, les aliments ne se gâtent pas en passant la nuit dans la cuve de la machine à pain... mon estomac en atteste!

12 janvier 2011

Tarte tatin à l'andouille de Guéméné

... toujours pour écouler mon stock de pommes...

Très originale, goûteuse,nos invités sont surpris et nous on ne se lasse pas!

- Emincer 1 oignon,le faire revenir dans beaucoup de beurre. Réserver.

- Couper 5 pommes en rondelles fines, faire revenir dans beaucoup de beurre, et réserver.

- Beurrer le moule,déposer les pommes,puis l'andouille de Guéméné en rondelles, et les oignons.

- Etaler la pâte sur l'oignon, bien aplatir avec la main, recourber les bords à l'intérieur...

- Et après 25 minutes dans un four à 200°C... on attend 30 secondes avan tde démouler et...

on se jette dessus !!!

DSCN2568

09 janvier 2011

Cuisse de dinde à la normande

Encore une cuisse de dinde... mais c'est si bon... et si économique!

Il vous faut donc..

1 belle cuisse de dinde
300g. de champignons de paris frais ou pas : en boîte, c'est moins cher et puisqu'ils sont condamnés à être cuits....
4 échalotes
1 càs de fond de volaille
20 cl. de crème fraiche épaisse
25 cl. de cidre brut
persil
2 càs d'huile d'olive


- Dans un plat allant au four, faites dorer la cuisse de dinde à feu vif avec l'huile d'olive. Salez et poivrez.
- Une fois qu'elle est dorée, ajoutez les échalotes émincées, et environ 2 minutes après les champignons émincés
- Préchauffez votre four à 180°
- Au bout de 5 à 10 minutes, ajoutez le fond de volaille, le cidre (on peut en mettre plus que 25 cl... même quand on est enceinte, c'est pas pour le peu d'alcool qui s'y trouve, hein... ) et le persil haché
- Couvrez avec du papier alu, et enfournez pour 45 minutes.
- Ajoutez ensuite la crème et laissez cuire encore 15 minutes sans couvrir pour que la sauce épaississe un peu.

Le + de la recette ? les 45 minutes au four! on enfourne, et hop on se fait couler un bon bain chaud... ;)

Rien que de revoir la photo, ça me donne envie d'en cuisiner une...

Periple_vacancesNoel_006

06 janvier 2011

Boudin blanc aux pommes

En cette saison où nous avons dans notre garde-manger une quantité astronomique de pommes, voici une excellente recette pour en liquider quelques unes.

Faire revenir le boudin blanc (environ un par personne) en rondelles dans une poêle pleine de beurre. Les réserver après les avoir saupoudrés d'un peu de canelle.

Dans cette même poêle, faire revenir autant de pommes que vous voulez dans beaucoup, beaucoup de beurre. Oui, ce n'est pas diététique, mais c'est pour qu'elles soient bien fondantes.

Parallèlement, préparer une bonne purée maison.

C'est prêt !

Et présenté en cercles, ça donne ça...

Lille_011

29 décembre 2010

Tartare de courgettes et tomates

avec surtout une présentation en cercles!

C'est mon nouveau jouet ! 

Première utilisation fingers in theend le  nose, c'est d'une facilité déconcertante... et cela vous rend splendide le plat le plus simpliste.

Ici en l'occurrence : une grosse courgette, deux tomates ; le tout coupé en deux, mariné pendant une heure au frigo dans du jus du citron avec un oignon en rondelles... un peu de basilic, une sauce huile d'olivre-vinaigre balsamique déposée dessus... et voilà le résultat : une entrée qui a épaté Monsieur Sololine alors que franchement...je me suis attaquée à pire en cuisine!

Pourquoi pas une entrée pour votre réveillon de la Saint Sylvestre ?

DSCN2455

Posté par Mam Solo à 09:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,